Quel masque choisir pour se protéger du Coronavirus ?

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un article avec Grégory.D sur les différents masques que l’on peut retrouver sur le marché. En effet, lors d’une discussion sur la page Facebook du Blog je me suis aperçu que c’était un sujet très flou. Dans ces heures difficiles nous essayons de nous protéger du mieux possible pour le travail ou pour les taches quotidiennes. Aussi nombreuses sont les questions sans réponses. Pourquoi porter un masque ? Pourquoi s’équiper soi-même ? Quels sont les masques disponibles ? Quelles sont leurs normes ? Grégory.D a étudié la chose et il nous permet de comprendre le fonctionnement de ces derniers.

Pourquoi porter un masque :

En ce moment, comme cité plus haut, on se pose tous des questions sur la crise sanitaire actuelle. Le Covid-19 n’a pas livré tous ses secrets. En revanche, il ne fait aucun doute que la transmissions se fait par les voies respiratoires et les muqueuses du visage. Concernant les voies respiratoires, il est nécessaire pour les personnes saines d’éviter d’inhaler le virus. En outre, cette inhalation peut subvenir par des projections d’une personne infectée via un éternuement, un bâillement, une toux ou lors d’une simple discussion. Aussi la transmission peut se faire avec le contact d’une surface infectée comme un téléphone portable. Il a été démontré que le virus survit dans l’air ambiant quelques heures, environ 72h après une projection (Étude du New England Journal of Medicine). Un masque permet quand on est infecté (même pour une personne asymptomatique) d’éviter des projections qui contamineraient d’autres personnes. Cependant il permet aussi de protéger des personnes saines contre les projections ou les particules restantes en suspension dans l’air notamment dans un lieu public. En somme, lors de vos déplacement professionnels et lors de vos sorties personnelles il est préférable de porter un masque.

masque

Pourquoi s’équiper soi-même :

La commande de masques à grande échelle semble difficile vu la demande mondiale. Dans un premier temps l’état ne serra pas en capacité d’équiper la totalité de la population française. De plus, les masques prévus étant jetables, il en faudra donc un très grand nombre. Dans ce contexte et par conséquent il est conseillé au grand public de fabriquer soi-même son propre masque, qui lui sera réutilisable mais peu efficace. Pour plus d’efficacité, autant se tourner vers les professionnels des masques réutilisables.

masque

Comment choisir son masque :

De nombreux sites vendent des masques réutilisables. Le délai de livraison peut être long puisqu’ils viennent principalement d’Asie. Dans ce cas nous pouvons anticiper en commandant maintenant pour essayer de les recevoir au moment du déconfinement. L’efficacité des masques dépend de la taille et du pourcentage de particules qu’ils filtrent. En effet, un masque n’est pas totalement étanche. Le virus quant à lui mesure environ 0,1 à 0,2 microns. Le virus circule via des gouttelettes en suspension de taille plus importante bien qu’invisibles à l’oeil nu. En somme, ce sont ces gouttelettes que le masque ne doit pas laisser passer. Voyons en détails les normes des masques disponibles.

  • Le masque chirurgical n’est que peut étanche et son utilité de base est d’éviter des projections. Mieux que rien mais peu efficace.
  • FFP1 : filtre 80% des particules entrantes. Son utilité de base est pour éviter l’inhalation de poussières en bricolant. Peu adapté.
  • FFP2 : filtre 95% des particules entrantes. – N95 (norme américaine) et KN95 (norme chinoise).
  • FFP3 / N99 : le niveau de filtration atteint 99% minimum. Ce type de masque rend la respiration difficile et comporte souvent une soupape pour ne pas “étouffer”.

Trop de protection peut être contre-productif. Il est donc préférable d’utiliser un masque FFP2 ou N95/KN95. Ils doivent bien s’ajuster, notamment avec une partie “pince” pour assurer le maximum d’étanchéité au niveau du nez. Une/deux valves ou ailettes de condensation peuvent être utiles pour éviter la condensation et améliorer le confort. Toutefois et pour une utilisation optimale il faut suivre la notice afin de positionner et laver le masque correctement . Un masque mal positionné ne sert à rien. Ne toucher le masque en manipulant uniquement les élastiques, jamais le masque en lui même ! Chez vous ou dans votre voiture, cela n’a pas d’utilité de porter un masque si personne d’extérieur à votre foyer ne contamine votre environnement. Soyez rigoureux sur les gestes barrières, un masque ne vous rend pas invincible. Selon le modèle et selon l’environnement d’usage (lieu humides, fortement pollués ou fortement contaminés), leur durée de vie va de 2 à 30 jours. Xiaomi propose actuellement 2 masques de types KN95, le Xiaomi Mijia Purely, le SmartMi Face Mask.

Le Mijia Purely :

masque

En plus du système de filtration classique, il dispose d’un ventilateur purificateur d’air qui se recharge par USB. La batterie est de 500 mAh pour une autonomie de 4 à 8 heures. Il contient 2 types de filtres à remplacer, le filtre classique du masque et le filtre du ventilateur. Une recharger de 10 filtres masque + 20 filtres ventilateur est vendue séparément.

Disponible ici —-> Acheter le masque Xiaomi Mijia Purely

Disponible ici —-> Acheter la recharge pour le Xiaomi Mijia Purely

SmartMi Face Mask :

masque

Il dispose de la norme KN95 avec 1 ailette. Plus confortable au quotidien, il s’attache aussi par les oreilles. On peut toutefois utiliser un accessoire en forme de “trombone” pour le retenir derrière la tête. Bizarrement il n’y a pas de recharge mais la possibilité d’en commander par lot. Dommage pour un objet tissu + plastique.
Disponible ici —-> Acheter le Smartmi Face Mask 
Disponiblel ici en plusieurs tailles —> Acheter le Smartmi Face Mask

Xiaomi Youpin Anstar KN95 :

Ce masque simple dispose de la certification KN95 et il est proposé par la marque Anstar. Avec ce masque la il faut oublié le coté esthétique. Il se maintien avec deux élastiques, un dans la nuque et l’autre au sommet du crane. Son prix est très attractif mais il n’est en aucun cas lavable ou réutilisable. Il faut donc en prévoir d’avantage pour le changer régulièrement.

Disponible ici —> Acheter le Xiaomi Youpin Anstar KN95

Anstar Children mask KN95 :

Comme le masque précédent, ce dernier dispose de la norme KN95. Néanmoins il est destiné aux enfants de 4 à 10 ans. Il se maintien avec deux élastiques derrières les oreilles. Aussi il n’est en aucun cas lavable ou réutilisable

Disponible ici —>  Acheter le Anstar Children mask Kn95

 

Rockbros mask KN95

masque

Une fois n’est pas coutume, un des masques les plus adaptés ne fait pas partie de l’univers Xiaomi. Il est de la marque Rockbros, spécialiste des accessoires biking. C’est un masque réutilisable et lavable dans lequel est positionné un filtre 5 couches (non lavable) qui doit être changé tous les 30 jours en usage normal. Actuellement le fabricant conseille de le changer tous les 2 jours. Il dispose de 2 ailettes, d’une pince pour le nez et d’un maintien derrière la tête. Certains sites indiquent parfois que ces masques sont inutiles contre le Covid-19, c’est faux. De base ils sont prévus pour les piétons ou cyclistes qui veulent se protéger contre la pollution mais comme ils sont KN95 ils sont autant voir plus utiles que les masques FFP2 qui vont être fournis en France.
Disponible ici —-> Acheter le Rockbros Mask KN95

Merci à Grégory.D pour son aide. 😉